Sommet international Bilderger à Montreux: qui paie la facture?

La réunion privée Bilderberg a rassemblé du 30 mai au 2 juin à Montreux près de 130 personnalités politiques et économiques d’Europe et d’Amérique du Nord. Qui paiera donc la facture du dispositif sécuritaire?

Selon l’agence télégraphique suisse, les mesures de sécurité ont été définies d’entente entre les autorités fédérales, cantonales et les organisateurs. Il a fallu un impressionnant dispostif policier pour assurer la protection des participants, à renfort d’hélicoptères. Certaines personnalités ont bénéficié de mesures de sécurité particulières.

Question posée par le député Jérôme Christen au gouvernement vaudois. Quel montant du financement de l’opération de sécurité a-t-il été mis à la charge de l’Etat, respectivement des organisateurs ?

Réponse du Conseil d’Etat

En l’absence de Béatrice Métraux, en charge de la sécurité, c’est Jacqueline de Quattro qui a lu sa réponse:

Selon la loi sur la facturation des prestations matérielles fournies par les services lors de grandes manifestations, l’Etat facture un émolument aux organisateurs pour les prestations fournies par ses services qui sont nécessaires à assurer la sécurité et l’ordre public lors de tels événements. Les organisateurs ont la possibilité de demander une exonération de tout ou partie de ces émoluments.

La cheffe du Département de l’Intérieur et de la sécurité, Béatrice Métraux a eu l’occasion de rencontrer les organisateurs de la conférence Bilderberg afin de leur présenter de vive voix la procédure. Ceux-ci ont d’ores et déjà transmis une demande d’éxonération par courrier à la police cantonale vaudoise.

Cette demande sera traitée par le Conseil d’Etat qui est compétent lorsque le montant de la facture finale est supérieur à 10’000 francs ce qui est évidemment le cas. Le montant total des prestations matérielles destiné à assurer la sécurité et l’ordre public lors de l’événement Bilderberg fourni par la police cantonales vaudoise et les autres services de l’Etat est calculé selon les tarifs horaires et kilométriques fixés par voie réglementaire par le Conseil d’Etat.

Ce montant est facturé à l’issue de la manifestation en tenant compte des prestations réellement fournies lors de la manifestation. Il est actuellement en cours de consolidation avant d’être communiqué à l’organisateur de la conférence et il n’est donc pas connu à ce jour.

Donc suite au prochain épisode.


Laisser un commentaire