Vaud Libre se renforce et se prépare aux prochaines élections

Vaud LibreVaud Libre a tenu ses assises samedi matin 22 novembre 2014 à Crassier. Les délégués de ses différents mouvements locaux ont accepté deux nouvelles adhésions : celle de l’Entente des indépendants de Romanel et celle de l’Entente morgienne. Ils ont également décidé de former un groupe de travail qui devra plancher sur la présentation d’une liste de candidats pour les élections fédérales.

L’Entente indépendante de Romanel a souhaité rejoindre Vaud Libre afin de pouvoir être mieux armée face aux prochaines échéances électorales qui verra le passage à l’élection au système proportionnel.  L’EIR dispose actuellement de la majorité au Conseil communal. Elle est représentée à l’exécutif par le syndic et une municipale.

Assise de Vaud Libre du 22 novembre 2014L ‘adhésion de l’Entente morgienne à Vaud Libre aura concrètement les conséquences suivantes à Morges : Lors de prochaines échéances électorales communales, l’Entente Morgienne établira pour le Conseil communal une liste ouverte à d’autres candidats du centre de l’échiquier politique local. Cette liste sera intitulée à la base EM mais pourra accueillir des candidats d’autres partis. Au niveau de la Municipalité, il est prévu de présenter une liste « Centre morgien » (ou tout autre appellation à convenir le moment venu) avec des candidats pouvant venir d’horizons et de partis différents, mais qui auront au préalable été approuvés par les mouvements concernés. Le périmètre de cette liste sera précisé dans les mois à venir. Des contacts vont être organisés dans ce sens ces prochains temps.

Avec cette initiative, l’EM confirme sa volonté de vouloir offrir au corps électoral morgien une alternative forte et crédible au sempiternel clivage gauche/droite qui paralyse depuis quelques années la politique locale. L’EM reste convaincue qu’une commune doit être gérée par des majorités d’idées à géométrie variable et que de bonnes idées peuvent venir de droite comme de gauche, et bien entendu du centre.

Les délégués ont également décidé de nommer un groupe de travail chargé de présenter un plan d’action en vue des prochaines élections fédérales. Il sera emmené par François Meylan de Morges Libre.

Vaud Libre réunit les forces politiques indépendantes du Canton de Vaud. Elle organise des rencontres bisannuelles entre les  groupements d’opinion libre vaudois avec l’ambition de former le terreau d’une culture politique nouvelle qui privilégie le dialogue constructif entre les diverses tendances politiques.

Cette rencontre s’est déroulée à Crassier, commune dans laquelle, le député de Vaud Libre, Serge Melly, exerce la fonction de syndic.


Laisser un commentaire