Montreux Libre lance Emmanuel Gétaz dans l’élection complémentaire à la Municipalité de Montreux.

Logo Montreux Libre


Le parti du centre et des indépendants,  Montreux Libre,  a décidé de lancer Emmanuel Gétaz, actuel président du Conseil communal, comme force de propositions, d’idées et d’action dans la course à la Municipalité de Montreux.

Le licenciement du directeur de la Saison culturelle, puis la démission de la Municipale Edith Willi, en charge de l’économie, de la culture et du tourisme, laissent un trou béant dans l’organisation des activités économiques et culturelles qui permettent notamment de faire vivre le Centre de Congrès et l’hôtellerie montreusienne.

Professionnel aguerri de ce domaine, ayant travaillé aux côtés de Claude Nobs, Daniel Rossellat ou encore Gilberto Gil, ancien ministre de la culture du Brésil, Emmanuel Gétaz possède tous les atouts pour apporter une vision à la Municipalité dans ce domaine essentiel au rayonnement de Montreux. Emmanuel Gétaz est notamment à l’origine du postulat accepté par le Conseil communal demandant l’étude d’un grand musée sur la musique à Montreux.

Emmanuel Gétaz

Membre du conseil communal depuis 2006, Emmanuel Gétaz a une connaissance approfondie et reconnue des dossiers communaux. Il fut membre des deux commissions PGA (urbanisme) et a siégé plusieurs années à la Commission de Gestion. De plus, il a le profil idéal pour améliorer et développer la relation entre économie et culture, l’un des principaux moteurs économiques de la ville. 

En matière de sécurité, Emmanuel Gétaz s’est engagé pour le retour d’un poste de police au centre de Montreux. Il estime en effet qu’une agglomération à vocation touristique et irriguée par une gare à grand trafic, doit avoir une structure de prévention et d’intervention policière beaucoup plus forte que de simples patrouilles épisodiques. 

Dans le domaine de l’urbanisme et du logement, Emmanuel Gétaz défend des positions connues depuis fort longtemps, largement relayées et soutenues par la population de Montreux : protection des bâtiments à valeur architecturale, maintien et amélioration des parcs publics, développement des accès au lac et soutien à la vie dans les villages. Il s’engagera pour que le futur quartier de Baugy, propriété de la commune, reste sous contrôle communal et offre essentiellement des loyers abordables.

Emmanuel Gétaz a toujours veillé à une bonne gestion des finances publiques, afin d’éviter l’augmentation des impôts et taxes. Il s’est notamment élevé avec son groupe, Montreux Libre, contre l’augmentation massive de la charge fiscale due à l’introduction de la taxe aux sacs. C’est grâce à Montreux Libre que la part fixe de la taxe aux sacs a été ristournée aux Montreusiens. Rappelons aussi que c’est Montreux Libre qui a obtenu l’introduction de la subvention de 300.- pour tous les détenteurs d’abonnements de transports publics. Aujourd’hui, près de 3’000 Montreusiens y ont recours.

Finalement, Emmanuel Gétaz s’engage en faveur du développement durable. Il a convaincu le Conseil communal de voter un crédit de 100’000.- pour équiper de panneaux solaires thermiques le futur toit du stade d’athlétisme de la Saussaz. Il a lui-même équipé son toit de panneaux solaires et se chauffe entièrement au moyen d’énergies renouvelables.

Marié, père de deux filles, licencié en science politiques, producteur, Emmanuel Gétaz habite aux Avants. Il est Président du conseil communal de Montreux, Président de Vaud Libre, président de la Fondation Lavaux Cully Jazz, vice-président de la Société des Intérêts des Avants (SIA).

Sa candidature  fait suite à la démission surprise de la Municipale Edith Willi, qui a provoqué une élection complémentaire qui aura lieu le 11 janvier prochain à Montreux.


Laisser un commentaire