L’Alliance du Centre veut incarner une troisième force politique dans le Canton

L’Alliance du Centre, composée – PDC, Vaud libre, PBD, PEV et UDF –  a lancé sa campagne pour les élections cantonales avec deux candidats au Conseil d’Etat vaudois: Sylvie Villa (PDC), et Serge Melly (Vaud Libre). Elle est ingénieure EPFL, enseignante, entrepreneure, municipale à Mauborget et Présidente des Femmes PDC; il est député depuis 1998, syndic de Crassier, agriculteur et marathonien.
16649527_1418413918188934_8256831487692719196_n

Ces deux personnalités expérimentées, généreuses et charismatiques, sont des battantes. Elles vont jeter toutes leurs forces dans cette course politique, avec un seul objectif : gagner.

L’Alliance du Centre travaille sur le long terme pour renforcer son poids. Elle tire sa force d’une bonne entente et d’une belle cohésion entre les cinq partis membres. Cette dynamique date déjà de précédentes élections. Elle est portée par le groupe PDC-Vaud Libre au Grand Conseil. L’enjeu de ces élections est d’agrandir ce groupe grâce au lancement de listes dans neufs arrondissements, avec des candidats issus des cinq partis qui la composent.

Depuis cette année, l’Alliance du Centre s’incarne aussi par une signature reprenant les logos des cinq partis membres, et trois valeurs-clé (COHésion, créATIvité, FORCE) synthétisées en un cri de ralliement : « Cohatiforce soit avec toi ! ».

L’élan insufflé par ces deux candidats, relayé par une présence visuelle et active à travers le canton, auront un effet moteur pour les districts.


Laisser un commentaire