Emmanuel Gétaz, quel est votre parcours politique ?

Emmanuel Gétaz, candidat au Conseil d'Etat vaudois« Je suis entré à 22 ans au conseil communal de Cully, où j’ai siégé 10 ans en étant membre de la commission des finances. J’y ai acquis l’expérience approfondie du fonctionnement d’une commune assez typique du canton de Vaud, par ailleurs chef-lieu de son district, où les indépendants étaient très majoritaires, puisqu’il n’y avait pas de liste de partis.

Je suis élevé au grain de la philosophie politique des indépendants. Ils recherchent des solutions avec plus de pragmatisme, moins de dogmatisme que les partis traditionnels et ils font généralement le pont entre gauche et droite.

Au début des années 2000, nous avons créé dans cet état d’esprit Vevey Libre, que j’ai présidé, puis Montreux Libre, qui a nettement progressé aux dernières élections.

Comme conseiller communal depuis 2006 et président de groupe à Montreux, j’ai travaillé sur de nombreux sujets qui se posent également au niveau cantonal :le logement, la sécurité, l’accueil de la petite enfance, la gestion du territoire, le développement durable, la transparence. Montreux est la troisième ville du canton, elle fait face à la plupart des problématiques qui se posent dans le canton.

Je connais aussi les problèmes des petits villages, qui perdent leur guichet de poste, leur école, ou épicerie et je me bats pour trouver des solutions innovatrices dans le cadre du comité de la Société des Intérêts des Avants. L’avenir des petits villages me tient très à cœur.

Le mouvement Libre a continué son développement avec Riviera Libre, qui a permis de faire réélire comme député Jérôme Christen, puis Vaud Libre, qui fédère les mouvements indépendants du canton.

Vaud Libre a créé une formidable dynamique. Elle est bénéfique pour le canton, car elle renforce la voix des indépendants qui sont très nombreux dans les conseils communaux et les Municipalités. »

&
Précédent :                                                                          Suite :
Emmanuel Gétaz, rappelez-nous votre parcours professionnel…     Ce qui motive la candidature d’Emmanuel Gétaz

&